Machine à écrire 1920

145,00

Rare machine à écrire Heady de fabrication Française

première moitié du 20e Siècle. 
Modèle à stylet. 

peinture écaillée par endroits

complète

HAUTEUR 17 cm
LONGUEUR 31 cm
PROFONDEUR 21 cm

—-

histoire

La machine à écrire découle de plusieurs inventions élaborées dès le 18ème siècle. Un premier brevet d’appareil à écrire mécanique est ainsi déposé en 1714 par l’Anglais Henry Mill, comme le rappellent le Bulletin de l’imprimerie et de la librairie en 1891 et le journal L’Excelsior en 1923.
En 1833, le Français Xavier Progin dépose un brevet, répertorié dans les Archives des découvertes et des inventions nouvelles, pour une « machine ou plume ktypographique propre à écrire comme on imprime et à servir à la formation de planches stéréotypées et de planches de musique ». Ce système de plume mécanique est exploré par d’autres inventeurs avant d’être détrôné par la machine à écrire proprement dite.
Un des objectifs de ces premières inventions est de donner accès à l’écriture aux mal-voyants et aux aveugles. En 1849, Pierre Foucault imagine une machine à gaufrer le papier pour rendre l’écriture lisible. Son invention obtient la médaille d’or à l’Exposition de Paris.
Le pasteur danois Malling Hansen met au point une machine à écrire, produite en série en 1867, appelée « boule écrivante » qui permet à Nietzsche d’écrire alors que, malade, il ne peut plus tenir une plume.

En stock

Catégories : ,

Informations complémentaires

Poids 10 kg